Cuisses de canard croustillantes par Ilda

Le canard est très savoureux et lorsque vous l’associez à l’acidité des canneberges et la douceur du sirop d’érable, vous obtenez une merveilleuse combinaison. Je n’en fais pas souvent, alors quand j’en fais, j’aime le faire le plus simplement possible.  Ma partie préférée est la peau assaisonnée et croustillante. Généralement je l’enlève et je la mange seule.
Cuisses de canard croustillantes

Préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Portion : 2

Pairage de vin : Pinot Noir Français ou Californie

Ingrédients :

2 Cuisses de Canard Confites (et la graisse de canard)

½ cuillère à café de gingembre en poudre

½ cuillère à café d’ail en poudre

1 petite laitue verte et pointe rouge (lavée et hachée)

2 cuillères à soupe de canneberges séchées

2 cuillères à soupe de graines de tournesol grillées salées

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme

1 cuillère à soupe de sirop d’érable

Sel au goût

 

Préparation

Chauffer le four à 190 c ou 375 f

Placer le confit de canard dans un plat allant au four. Dans un petit bol, ajoutez 2 cuillères à soupe de graisse de canard, le jus de l’emballage et passez au micro-ondes pendant 20 secondes. Dans le bol, ajoutez le sel, la poudre de gingembre et la poudre d’ail. Mélanger et badigeonner les cuisses de canard. Mettre au four pendant 30 min. S’il n’est pas assez croustillant, mettez le four sur le gril et laissez le canard encore quelques minutes en veillant à ce qu’il ne brûle pas. Une fois cela fait, sortez le canard du four.

Dans un saladier, ajoutez la laitue, le sel, les canneberges, les graines de tournesol, l’huile d’olive, le vinaigre de cidre et le sirop d’érable. Bien mélanger.

Répartir la salade entre les deux assiettes et placer le canard dessus.

Crédit photo:  Sabrina Asseraf

  • Inspired by Solange sur Facebook et Instagram
JGA

Ilda Dabda

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.