//Andreescu à la WTA

Andreescu à la WTA

André Bouchard
ANDREESCU REMPORTE SON PREMIER TITRE DE LA WTA À INDIAN WELLS

Elle devient la première Canadienne à gagner un tournoi de catégorie Premier obligatoire de la WTA

Dimanche, Bianca Andreescu a conquis son premier trophée de la WTA à l’Open BNP Paribas Open d’Indian Wells. La Canadienne remporte ainsi son septième titre professionnel après avoir conquis six tournois de l’ITF depuis 2016.

Âgée de 18 ans seulement, Bianca Andreescu (Mississauga, ON) récolte sa première couronne de la WTA après avoir atteint la finale de l’épreuve d’Auckland au début de l’année. Au cours des deux dernières semaines, elle a eu raison de plusieurs joueuses aguerries et accomplies, notamment Elina Svitolina, sixième mondiale et championne 2018 des Finales de la WTA, ainsi qu’Angelique Kerber, huitième mondiale et triple championne de Grands Chelems.

Andreescu et Kerber ont disputé une magnifique finale. La joueuse de Mississauga a connu un excellent départ, mais son niveau a légèrement chuté à la deuxième manche alors que Kerber intensifiait son jeu pour forcer la tenue d’une manche décisive. Andreescu a ensuite puisé dans ses réserves pour surmonter la chaleur, l’épuisement et la fatigue afin de remporter le match de façon spectaculaire par la marque de 6-4, 3-6 et 6-4.

Grâce à ce triomphe historique, la jeune joueuse de 18 ans devient la première Canadienne à remporter le titre du simple d’un tournoi de catégorie Premier obligatoire de la WTA et la première à récolter un trophée du simple de la WTA depuis Eugenie Bouchard à Nuremberg, en Allemagne, en 2014. Elle devient également la première récipiendaire d’un laissez-passer à être couronnée championne à Indian Wells et la plus jeune championne depuis Serena Williams en 1999.

Andreescu a tenu à remercier les partisans qui l’avaient soutenue durant tout le match. « J’aimerais remercier la foule incroyable et tous ceux qui sont venus assister à mes matchs cette semaine. Sans vous, il n’y aurait pas de tournoi. J’aimerais également remercier mes parents qui ont tant sacrifié pour que je puisse poursuivre mes rêves et mon équipe pour son soutien au fil des ans. C’est tellement important pour moi de pouvoir partager ce moment avec vous », commentait Andreescu après sa victoire. « J’espère que cela pourra être une source d’inspiration pour d’autres jeunes athlètes. Comme je le dis toujours, si tu crois en toi, tout est possible. »  Grâce à ce triomphe, Andreescu se hissera au sein du Top 50 pour la première fois de sa carrière et accédera au 24e rang mondial, franchissant ainsi un bond de plus de 30 échelons.

« Je suis extrêmement fier de Bianca. Elle a travaillé très fort et a dû surmonter plusieurs obstacles avant d’en arriver là. Elle prouve qu’elle possède ce qu’il faut pour réussir et rivaliser avec les meilleures du monde. Ceci est un moment important dans sa jeune carrière et je suis sûr qu’il y en aura beaucoup d’autres », se réjouissait son entraîneur Sylvain Bruneau.

Andreescu connait un début d’année exceptionnel, ayant signé des gains aux dépens de cinq joueuses du Top 20 en plus de vaincre une légende comme Venus Wiliams. Elle a été couronnée championne au tournoi de Newport Beach et a mené le Canada vers la victoire contre les Pays-Bas à la Fed Cup. Depuis janvier, elle a également connu du succès en accédant à la finale du tournoi d’Auckland et à la demi-finale de celui d’Acapulco. La semaine prochaine, la jeune Canadienne sera en action à l’Open de Miami.

À propos de Tennis Canada

Tennis Canada, dont les origines remontent à 1890, est une organisation sportive nationale sans but lucratif dont la mission est d’assurer la croissance du tennis au Canada et dont la vision est de devenir un chef de file mondial au tennis. Nous valorisons le travail d’équipe, la passion, l’intégrité, l’innovation, l’excellence et la responsabilité. Tennis Canada possède et administre deux des plus prestigieux tournois de l’ATP et du WTA Tour ; les volets masculin et féminin de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale ainsi qu’un tournoi professionnel sanctionné par l’ITF. De plus, il possède et soutient financièrement 13 autres tournois professionnels au Canada. Tennis Canada administre également des centres nationaux/programmes d’entraînement à Toronto, à Montréal, Vancouver et Calgary.

Tennis Canada est membre de la Fédération internationale de tennis, du Comité olympique canadien, du Comité paralympique canadien et de l’Association internationale de tennis en fauteuil roulant. De plus, Tennis Canada administre, commandite et choisit des équipes pour la Coupe Davis, la Fed Cup, les Jeux olympiques et paralympiques et forme des équipes nationales pour les juniors, les vétérans et les joueurs de tennis en fauteuil roulant. Tennis Canada investit ses excédents budgétaires dans le développement du tennis. Pour obtenir plus amples renseignements sur Tennis Canada, visitez notre site Web sur www.tenniscanada.com et suivez-nous sur Facebook et Twitter. (Collaboration: Valérie Tétreault: Tennis Canada)

Partagez par courriel