//LNH incluant les Nordiques

LNH incluant les Nordiques

Michel Bureau
Ligue nationale de Hockey / Division canadienne incluant les Nordiques.  Il y a encore de l’espoir pour les partisans des Nordiques de Québec.

Le Covid a provoqué des choses en forçant notamment les dirigeants des ligues professionnelles à penser à de nouvelles formules, un nouveau modus operandi. Il ne faudrait donc pas se surprendre si la LNH annonçait la création d’une division canadienne dans son circuit, pour ainsi éviter les longs voyages, et ainsi minimiser les risques de contagion. Car il va malheureusement y avoir d’autres pandémies, que voulez-vous je ne crois pas au Père Noël. Une division qui pourrait inclure huit équipes : Montréal, Toronto, Ottawa, Québec, Calgary, Vancouver, Edmonton, et Winnipeg. Cela voudrait donc dire que ce serait le retour des Nordiques dans la vieille capitale avec comme entraîneur-chef… Patrick Roy !

La ville de Québec a grandement besoin d’une nouvelle positive par le temps qui court, d’un projet rassembleur. J’habite à Québec depuis quatre mois, et malgré le Covid, il y avait tout de même de l’ambiance rue Cartier, dans le Vieux-Québec, sur les Plaines, et sur la Grande-Allée. Le directeur du marketing du Musée des Beaux Arts, François Duchesne, habitait à un jet de pierre de mon domicile. Je l’ai croisé à quelques reprises. J’ai vu le maire Labeaume atterré en sortant de l’hôtel de ville de Québec, dimanche dernier, alors qu’il n’y avait pas de journaliste autour de lui à ce moment-là. Nul doute que le retour des Nordiques mettrait un peu de baume sur les plaies des Québécois. Et selon nos informations, c’est une forte possibilité que la LNH songe à cette probabilité dans un proche avenir. Le plutôt sera le mieux pour la population de Québec, et les commerçants, qui ont tant souffert depuis le début de cette pandémie.

Le retour des Nordiques forcerait le Canadien à ne plus ignorer les joueurs francophones. Au moment de mettre sous presse, le Canadien de Montréal ne comptait que trois Québécois dans son alignement. Le Canadien a amélioré son équipe au cours des dernières semaines, mais il y a encore moins de francophones qu’auparavant. La dernière fois que le tricolore a gagné la Coupe Stanley (1993), l’équipe comptait 13 Québécois. Et à ne pas en douter le retour des Nordiques, ils ont toujours eu beaucoup de francophones dans l’alignement, va forcer la main du Canadien à faire d’un joueur québécois une priorité. Vivement le retour des Nordiques !

Le Pois Penché
Partagez par courriel