Hôtel OuiGo!, Angéline et la Maison de Débauche à Trois-Rivières

Une petite escapade à Trois-Rivières. J’adore le centre-ville de Trois-Rivières et sa belle rue des Forges. À proximité du fleuve Saint-Laurent, cette rue est pleine de vie.
Bien se loger

Boutiques, bars, restaurants, la rue des Forges est piétonnière et permet de flâner avant de choisir un endroit où manger, boire ou encore faire des achats dans les boutiques à l’accueil souriant. Nous avons posé notre petite valise au magnifique hôtel Oui-Go ! situé au coin des rues des Forges et Notre-Dame. Autrefois, l’édifice patrimonial Balcer construit après le grand feu de 1908, rappelle les initiatives de la famille Baltzer, arrivée en 1854, fourreurs, chapeliers puis fabricants de gants en chamois cousus à la main célébrés par la Médaille d’or de l’Exposition universelle de 1900 à Paris.  Le OuiGo ! est aujourd’hui agrandi dans l’ancien édifice des sœurs grises.  Le OuiGo ! a gagné le Grand prix du design pour la qualité de sa restauration.* Cet hôtel-boutique toute beauté, confort, est un bonheur pour le centre-ville historique de Trois-Rivières.

L’hôtel est adjacent  à un petit café et épicerie, bien charmant.  Le OuiGo ! offre à sa clientèle et aux passants un coin petit-déjeuner près de la réception, avec vue sur la rue animée.  Des arômes de gaufres irrésistibles embaument les invités, fabuleuses, un doux péché.  Un hôtel tout confort et parfaitement situé au cœur de Trois-Rivières.  Accueil chaleureux, prix raisonnables, offrant un charme suranné, un choix gagnant.

Et bien manger

On mange bien à Trois-Rivières.  La rue des Forges offre un grand choix de restaurants, bars, brasseries.  Attirés par le décor, nous optons pour un lunch chez Angéline au 313 rue des Forges, un italien au décor époustouflant, si typiquement italien. Une section-bar avec salle à manger, une autre belle section tout près de l’impressionnant four à bois, les excellentes pizzas donnent envie. Les pâtes sont aussi à l’honneur, les portions généreuses, excellentes salades-repas, des burgers et un menu enfant. Un endroit sympathique, coloré, doté d’un service toute gentillesse. De plus deux terrasses, l’une donnant sur des Forges, l’autre dans le jardin.  Un bel endroit, j’oubliais même un cours d’italien aux toilettes !  Très sympa !

Les propriétaires qui ont réalisé ce décor ludique sont aussi propriétaires du restaurant asiatique tout aussi charmant, le Madame Woo. Ce mignon resto, tout à côté d’Angéline, offre un bar et une appétissante cuisine asiatique. Les patrons ont la beauté dans l’œil.

Notre dernier souper sera plus osé, nous allons à la Maison de Débauche, oui vous avez bien lu.  Ce beau restaurant, ex-bordel, est divisé en deux parties : la salle à manger et un chaleureux bar doté du plus beau cellier de La Mauricie.  Les connaisseurs s’y donnent rendez-vous pour des dégustations mémorables. Notre Château Bouscassé 2015 Maderan, à prix d’ami, a réjoui notre soirée. Pour l’accompagner des bavettes marinées, savoureuses, cuisson parfaite, sauce divine, un régal, œuvre de l’excellent grillardin.  À la suite de ce délicieux souper et un chaleureux service au bar, le confort du OuiGo ! est vivement apprécié. Le retour à Montréal s’accompagne de très bons souvenirs.

Le restaurant Angélinehttps://www.angelinerestaurant.com/

Le Madame Woo :  https://www.madamewoorestaurant.com/

La Maison de Débauchehttps://www.lecarlito.com/

Photo principale :   La rue des Forges et vue sur le fleuve Saint-Laurent.

Mains LibresLas Olas

Martine Ousset

Martine bénéficie d’une vaste expérience de la restauration dans de nombreuses institutions de prestige de Montréal. Auteur du livre : 100 bonnes tables du midi à Montréal, Martine écrit sur la gastronomie, les voyages et l’art de vivre.