Une haute tour des Laurentides au milieu d'une forêt.

Le Sentier des cimes Laurentides

Le Sentier des cimes Laurentides ouvre bientôt pour l’hiver. Destination écotouristique idéale pour les familles à Saint-Faustin, les aînés et tous les autres amoureux de la nature, le Sentier des cimes Laurentides est aménagé au cœur de la forêt laurentienne sur un magnifique site historique.

Les visiteurs peuvent marcher à leur rythme et en toute sécurité sur un sentier en bois de près de 3 km (aller-retour), harmonieusement intégré dans l’environnement, ponctué de stations éducatives et de splendides points de vue. Le parcours est sans obstacle et conçu avec une pente de 6 %, donc facilement accessible aux poussettes et aux fauteuils roulants.

Le point culminant du Sentier des cimes est sa tour panoramique, grandiose structure architecturale s’élevant à 40 mètres, l’équivalent de 12 étages, avec un filet géant suspendu dans le vide en son centre. Au sommet, une vue éblouissante se révèle sur les splendides paysages ondulants de la région, caractéristiques de la chaîne de montagnes des Laurentides, avec différents points de repère, dont le mont Tremblant. Chaque saison offre différents horizons colorés pour faire le plein d’air pur et de souvenirs !

L’équipe du Sentier des cimes inaugurera la saison hivernale avec animations, activités et décorations traditionnelles.

Photos courtoisie: Sentier des cimes Laurentides

Bernard Gauthier

Sentier des cimes Laurentides

https://www.youtube.com/watch?v=A9uqYM4OJYk

JGALas Olas

Journaliste en radio, télévision et dans plusieurs médias écrits depuis plus de 35 ans, Bernard Gauthier a été rédacteur en chef émérite au Magazine Circuit Industriel (MCI) après avoir occupé les fonctions de rédacteur en chef pendant plus de 10 ans. Chroniqueur touristique à ses heures, il publie un compte-rendu de ses voyages sur le site La Métropole. Bernard Gauthier a parcouru l’Europe, les États-Unis, le Canada, les Caraïbes et quelques pays en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Scandinavie, en Russie et en Asie du Sud-Est dont l’Indonésie (Bali), Singapour et le Vietnam. En 2020, il a parcouru les Territoires du Nord-Ouest canadien jusqu'à Tuktoyaktuk, dernier village accessible par la route face à l'Océan Arctique.