Abusif! Mesures d’urgence prolongées à Montréal

Un groupe de Policiers de Montréal debout à côté de vélos dans un parc. Un groupe de Policiers de Montréal debout à côté de vélos dans un parc.
La décision de la Ville de Montréal de prolonger les mesures d’urgence au 7 juin 2020 est abusive.  Quand cessera cette dérive autoritaire?

Les Montréalais respectent de façon exemplaire les normes sanitaires requises pour diminuer la propagation de la COVID-19. Rien ne justifie les pouvoirs accrus et la perte des libertés civiques conséquentes des mesures d’urgence prolongées. Ce pouvoir policier, disproportionné aux circonstances, favorise des tensions sociales et des situations potentiellement violentes.  Montréal est en état de siège et certains policiers, aux interventions musclées et rapides, favorisent la violence et les tensions au lieu de les apaiser. Rappelons aux policiers qu’ils sont des agents de paix et non de répression.

L’événement récent au parc Lafontaine est malheureux et une l’intervention policière d’une trentaine de policiers ridiculement forte. Un autre exemple de dérives idéologiques et les coûts sociaux et économiques pour la population de Montréal sont faramineux.  L’événement du 22 mai 2020 au parc Lafontaine est troublant.

https://www.tvanouvelles.ca/2020/05/22/une-intervention-policiere-degenere-au-parc-la-fontaine

Un don

Poésie Trois-RivièreMains Libres

Carrière à Patrimoine canadien, au Commissariat aux langues officielles et aux Archives et Bibliothèque Canada. Conférencier à l'UNESCO-Paris, à l'Internet Society à Washington, à l'Université de la Sorbonne à Paris et à l'Internet Society au Japon. Maîtrise de l'École nationale d'administration publique et M.A en histoire canadienne de l'Université de Sherbrooke.