Michel Tremblay, La Shéhérazade des pauvres

Michel Tremblay, La Shéhérazade des pauvres. Par Ricardo Langlois
Cest loin dans mon adolescence, à la télé, aux Beaux dimanches, je me souviens dune pièce de théâtre avec deux personnages, Hosanna et Cuirette, joués par Jean Archambault et Gilles Renaud. Limposture dune colère essentielle. Michel Tremblay brise le silence. Laura blafarde dHosanna. Lurgence dune progression qui persévère et triomphe. Hosanna appartient aux rivages de nos inconsciences. Ce monde gay caché. Je salue cette errance.
Entrevue pour Fugues

Hosanna nest pas morte. Elle a 79 ans. Elle doit rencontrer un jeune journaliste du magazine Fugues. Ce sera un vrai bonheur pour le lecteur, lectrice, de découvrir Hosanna avec son francparler. Sa personnalité décapante. Elle boit son dix onces. Tremblay samuse : Boire, cest comme plonger dans une piscine, ça coupe de tout, du monde, des sens et ses équilibres. On flotte ( p.19). Il se décrit comme La Shéhérasade des pauvres. Lauteur est à son meilleur pour parler des travestis. Claude Lemieux (Hosanna), coiffeur le jour et bitch la nuit. Que sest-il passé pendant ces cinquante années de silence ? On a droit à des confidences sur le personnage et son entourage. Que reste-t-il de la duchesse de Langeais ? Elle sest fait tuer par un roi de la Main. Les travestis ont été remplacés par des drag queens.

Dans le roman, le jeune journaliste cherche à comprendre un monde qui nexiste plus. Le monde de la Main et de celui de Cuirette qui a été son amant pendant dix ans. Nous sommes au cœur des années 70. Les années de la révolution : les BellesSœurs, la contre-culture, Réjean Ducharme. Pour le journaliste de Fugues, cest un véritable monde féérique qui appartient au passé. Mais il y a aussi la tragédie. Lamour impossible (toxique) entre Cuirette et Hosanna, Cuirette qui se meurt du sida. Hosanna qui est au chevet de son amant, qui lui donne tout (son cœur, sa vie, son temps). Comme si lexistence de Hosanna était liée par le même sang. Le temps de la colère sest érodé avec le temps lui-même. Elle boit beaucoup. Cest une caractéristique chez les gays. Les bars sont très remplis durant les 5 à 7. Jai connu de belles années entre 1998 et 2003. Avant le Village, c’était le centre-ville (le limelight, le Peel Pub et le Pjs).

Une entrevue de neuf jours

Tout au long du récit, je suis transporté par mes propres souvenirs. Je me suis souvenu de quelques discussions avec Michel Tremblay. Il avait quitté Outremont pour vivre au Carré Saint-Louis. On le voyait avec André Gagnon. Un homme dune grande gentillesse. Le jeune journaliste de Fugues a un monologue intérieur qui me rejoint :  » Que lui dire ? Et comment ? Comment expliquer linsignifiance dune vie presque trop facile à quelquun qui a connu une époque explosive, qui a abattu des barrières et défoncé des portes ? Comment décrire cette nostalgie quon ne ressent pas et quon voudrait ancrer en soi comme une source virale et inépuisable de souvenirs dune époque glorieuse quon na pas eu la Grâce de vivre ?  » (p. 50)

Plus loin, il parle de la chute légendaire, quand, la Main pendant toute une nuit dHalloween, lui a montré combien il ou elle (pour la Main) le détestait. Violence homophobe ou masculinité toxique, je vous laisse le choix. Il parle de clandestinité. Cest vrai, mes parents nont rien su. Je vous parle de moi. Je savais que papa sinquiétait à mon sujet. Cest une époque où je suis entré dans la vie par une porte secrète. Jy pense souvent à cette époque de grande liberté. Je ne vous dévoilerai pas tout, disons que jai trouvé çdifficile par bout. Cest la vieillesse, la boisson, le mal de vivre, la colère dans un schéma de culpabilité qui revient tout le temps. Le jeune Yannick, jeune journaliste, reste par compassion. Il aime le sacré de cette destinée. Du Tremblay comme on laime ! Toujours la passion de l’écriture même à 80 ans.


Note

Écrivain, dramaturge, scénariste, parolier, metteur en scène, traducteur.

PRINCIPALES PIÈCES DE THÉÂTRE : Les belles-sœurs ; À toi, pour toujours, ta Marie-Lou ; Albertine, en cinq temps ; Le vrai monde?; La maison suspendue ; Marcel poursuivit par les chiens ; Messe solennelle pour une pleine lune d’été ; L’état des lieux ; Le passé antérieur ; Le paradis à la fin de vos jours ; Fragments de mensonges inutiles.

PRINCIPAUX ROMANS, CONTES ET RÉCITS : Contes pour buveurs attardés ; Ct’à ton tour, Laura Cadieux ; Chroniques du Plateau Mont-Royal (six romans) ; Le gay savoir (cinq romans) ; Les vues animées ; Un ange cornu avec des ailes de tôle ; Le fantôme de Don Carlos ; Bonbons assortis ; Les cahiers de Céline (trois romans) ; Le trou dans le mur ; La diaspora des Desrosiers (neuf romans) ; Conversations avec un enfant curieux.

COMÉDIE MUSICALE ET OPÉRA : Demain matin, Montréal mattend ; Nelligan.

PRIX ET RÉCOMPENSES : Prix Athanase-David, prix Jacques-Cartier, médaille dargent du Mouvement national des Québécoises et Québécois, prix Molson du Conseil des Arts du Canada, Prix littéraire Prince Pierre, prix Odyssée, Grand Prix littéraire international Metropolis Bleu, Ordre des arts et des lettres de France, Grand Prix littéraire du Salon du livre de Montréal, prix Victor-Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste, plusieurs doctorats honorifiques et des dizaines dautres prix littéraires prestigieux.

Michel Tremblay, La schéhérazade des pauvres, Leméac, Actes Sud 2022.  19,95 $ chez Archambault. https://www.archambault.ca/livres/sh%C3%A9h%C3%A9razade-des-pauvres-la/tremblay-michel/9782760913387/?id=3804838&cat=1891415

Wiki Schéhérazade :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Sh%C3%A9h%C3%A9razade

JGA

Ricardo Langlois

Ricardo Langlois a été animateur, journaliste à la pige et chroniqueur pour Famillerock.com