//Nemaska, actions pour bâtir le Québec

Nemaska, actions pour bâtir le Québec

Alain Clavet
François Legault encourage les Québécois à investir et bâtir un Québec plus prospère. Ce message a été entendu par 25,000 petits épargnants qui ont placé leur confiance et leurs économies dans Nemaska. Pourtant, juste avant Noël, ces Québécois ont reçu la mauvaise surprise d’une radiation de l’action de Nemaska, NMX.  

La compagnie est sous la protection des créanciers, à la suite d’un important dépassement des coûts. Nemaska est à la recherche d’un opérateur et d’investisseurs pour la mine Whabouchi (Baie-James) et l’usine électrochimique de Shawinigan. Des options d’achat et de refinancement seront présentées d’ici le 17 avril 2020. Il serait injuste que les actionnaires perdent leurs investissements à la suite de la vente et privatisation de Nemaska. Le Regroupement des actionnaires de Nemaska, que je préside, demande à François Legault de garder les actionnaires comme partenaires d’une compagnie Nemaska publique à la bourse de Toronto, refinancée et relancée.


Dans ce contexte, la Lettre aux actionnaires de Nemaska indique que les actionnaires seront représentés par Me Lozeau afin de favoriser la relance de Nemaska. Voici cette lettre :

Lettre aux actionnaires de Nemaska

Le Regroupement des actionnaires de Nemaska (le RAN) répond à un besoin important et connaît un grand succès. Nemaska, c’est nous les actionnaires, nous sommes les propriétaires de Nemaska. Plus de 1 800 personnes appuient le RAN, ce qui représente un ensemble de 130 millions d’actions de Nemaska, NMX de la bourse de Toronto TSX. Une majorité des membres-actionnaires ont signé une procuration afin d’autoriser le RAN à faire en leurs noms toutes démarches utiles pour favoriser la relance de Nemaska.

Les actionnaires sont représentés par Me Jean Lozeau dans le processus juridique qui vise à faire valoir nos droits dans le contexte d’une réclamation (claim) à l’occasion du règlement des créanciers, et surtout de mettre tout en œuvre afin d’influencer le processus de refinancement pour le maintien du statut public de Nemaska. Le Regroupement souhaite vivement un retour de l’action NMX sur la bourse de Toronto TSX. Me Jean Lozeau offre une grande expertise et une vaste expérience dans le domaine de l’insolvabilité et du refinancement des entreprises. À cet égard, nous l’avons rencontré et nous croyons qu’il est le meilleur pour faire valoir nos droits.

Afin d’être efficace pour la suite des démarches à entreprendre, il est important de remplir le formulaire de mandat, ci-dessous, pour être représenté par Groleau Gauthier Plante s.e. n. c.r. l. (Me Jean Lozeau et les avocats de son Cabinet). Étant donné qu’il s’agit d’un nombre important d’actionnaires, d’accorder le mandat à Alain Clavet, à titre de président du RAN, de donner les instructions appropriées aux avocats et de vous rendre compte. À cette fin, veuillez faire parvenir un montant de 100 $ par Interac au compte en fidéicommis (In Trust) au Cabinet d’avocats Groleau Gauthier Plante s.e. n. c.r. l., sbrunet@ggp.legal afin de défrayer les frais juridiques. Il n’est pas requis d’être membre du RAN et d’avoir signé une procuration (proxy) pour payer le 100 $ et être représenté par Me Lozeau. Cette modeste contribution devient significative par la force du grand nombre d’actionnaires du RAN. Votre contribution servira aux démarches juridiques afin que les actionnaires puissent être individuellement représentés par Me Lozeau comme partie prenante, dans le contexte du règlement des créanciers et du refinancement et la relance souhaitée de Nemaska.

Nemaska est, en ce moment, sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). L’honorable Juge Gouin a rendu un jugement relativement au processus de réclamation. Dans ce jugement est défini la notion de « réclamant » et les avocats du contrôleur, Stikeman Elliott LLP, par l’intermédiaire de Me Nathalie Nouvet, ont confirmé à Me Lozeau que les actionnaires étaient visés par le processus de réclamation et que ceux-ci devront chacun donc déposer une Preuve de Réclamation avant 17 h (heure de Montréal) le 31 mars 2020. Le RAN, à la suite des conseils de Me Lozeau, présentera un formulaire et un contenu standardisé afin d’aider à compléter la réclamation.

Les objectifs de la réclamation, signée et en faveur de chaque individu, sont d’assurer que les actionnaires puissent être partie prenante du processus de règlement des créances, étape obligatoire vers la relance de Nemaska, et de demander une compensation financière de base pour nos actions NMX. Ce que le Regroupement des actionnaires de Nemaska ne veut absolument pas c’est une vente de Nemaska et sa privatisation qui provoqueraient une valeur nulle pour les actions NMX. Nous, les actionnaires, sauverons et relancerons Nemaska !

Alain Clavet, président du conseil d’administration
Regroupement des actionnaires de Nemaska

Pour compléter le mandat et plus d’information, voir la page Web du Regroupement :

Page Web du regroupement

Page Web de Nemaska

Las Olas

Dans le contexte d'une carrière au gouvernement du Canada dans les secteurs de la francophonie, des langues officielles et de la culture, j'ai eu l'occasion de donner des conférences à l'UNESCO et l'Internet Society à Washington, à Paris et au Japon. Mes études m'ont aussi permis d'obtenir des maîtrises en administration publique et en histoire canadienne.

Partagez par courriel