Denise Desautels, L’angle noir de la joie

Une femme à lunettes debout devant une étagère remplie de Poésie québécoise. Une femme à lunettes debout devant une étagère remplie de Poésie québécoise.
 “L’angle noir de la joie” est un livre intimiste avec un certain détachement ludique. Louise Dupré lui rend un bel hommage dans la préface : “La posture de Denise Desautels ne tient aucunement du militantisme. Celle-ci exprime sa douleur, sa détresse ou son indignation dans des textes ou le mot cœur prend une place capitale.” (p.11) Par la force des choses ou de l’âge, je pense qu’il y a la sagesse que l’on cherche malgré nous. Une musique originelle, disait Mallarmé.
Quai Rimbaud

À travers son écriture, je voyage au pays de Rimbaud. Voici un extrait :

“Au jour le jour ça se précipite
Rien ne vit plus en paix
Ni les paupières ni la mélancolie
Malgré certains paysages inimaginables
Fracture et silence sur tant de gestes à l’imparfait
Pardon encore
Quoi? L’Éternité.” (p. 99)

Faire appel à Rimbaud. C’est un murmure à l’oreille de mon adolescence. C’est le premier grand livre, étrange et subversif. L’autrice désamorce certaines velléités de ceux qui seraient tentés d’abandonner cette prise de parole, cette entrevision d’une autre époque. Un temps mémorial qui s’impose. C’est une poète qui rêve d’espérance. Chaque poème décrit la difficulté de la raison du poème. La matière vitale du poème :

“Je me déplace
Vierge noire rêvant d’espérance
Vanités, évidences, constellations
De vitrail en vitrail rêvant
Mille blessures englouties
Par leur lumière.” (p.105)

Écrire librement

Savoir écrire librement (1). Dans le segment “D’où surgit parfois un bras d’horizon, Mon cœur femme chaque matin.” (p.135) “l’étage du gouffre” (p.136) “Chez-moi. Interdit aux humains mâles aujourd’hui. À part quelques-uns. Mon amour par exemple.” (p.138). Elle cite Novalis : “La terre est illimitée” (p.139). L’abîme de la poétesse. “Et de quelle manière aborder la douleur? ” (p.140) On pourrait prendre plusieurs segments pour les monter en une sorte de chapelet. Apprendre à tirer parti de certains aphorismes. Une image symbolique : Le roseau plie mais ne rompt pas. “Le poème lie tout.” (2).

“Parfois c’est doux
Parfois on mentionne ce fait
Doux à celle qui est la
On insiste rappelle-toi
Un ciel très noir ou bien il neige.” (p.157)

Comment aller à l’essentiel d’une œuvre?

Une description formelle d’une œuvre. C’est d’aller dans l’au-delà (le livre- voix) qui la traverse. L’expérience d’être une femme, la passion de vivre. Tant d’inventaires, de rapports au monde. L’écriture de Denise Desautels est un projet de beauté, de “souffle renversé“ (Paul Celan). J’aime lire votre poésie à voix haute sur mon patio. La parole libre que je transpose ici :

“Comment récupérer le bruit de cœur
Qui fuit l’âpreté du cœur qui fuit
J’ose le mien mon cœur
D’où on a retranché la joie.” (p.194)

Rilke peut-être

Quand je vous lis, je pense à “Lettres à une musicienne” de Rainer Maria Rilke. (3) “Se remplir les poumons de l’esprit dans nos veines secrètes. Mais que de chose elle transpose au-dessus de nous.” (p.91)

C’est tellement beau ce que vous écrivez. J’ai lu votre livre pendant quelques heures d’insomnies.

“Et l’oiseau l’emporte L’écriture conforme à la vie.
Et l’oiseau joue l’as. Et l’oiseau tient dans son bec
La muette. Voyelle irrecevable. Langue mosquée.” (p.209)

J’hésite à vous comparer à Rilke puisque chaque poète est unique. “Ou loin derrière je ne crée pas de remous. Ou je m’oublie. Pour des nations entières transparentes Ai beau porter pupilles indulgentes et courir jusqu’à compassion infinie. La Muse je suis.” (Ibid)

À la fin du livre, quelques titres : “Cendres bleues” de Jean-Paul Daoust, “Soifs” de Marie-Claire Blais, “Espions de Dieu” d’André Roy. Un livre important. Celui du Québec, de la femme impatiente devant la page blanche. Néanmoins, pour moi, c’est un livre qui m’habite comme les grands oiseaux qui murmurent au-dessus de cette ardente constellation. Mille mercis!

Notes

  1. Philippe Haeck, L’école des ponts jaunes, l’hexagone 2004. Ce livre m’a permis de mieux comprendre les auteurs, autrices. L’importance de l’écriture libre.
  2. Ibid. p 62
  3. Rainer Maria Rilke, Lettres à une musicienne. Calmann Lévy 1998.

L’angle noir de la joie suivi de D’où surgit un bras d’horizon, Gallimard 2022.

20 ans après Gaston Miron, c’est autour de Denise Desautels à faire son entrée dans la prestigieuse collection Poésie des éditions Gallimard. Tout un exploit pour l’autrice de 75 ans. La première Québécoise à accéder à l’empire des grands aux côtés de Baudelaire, Victor Hugo, Rimbaud.

 

Poésie Trois-RivièreLe Pois Penché

Ricardo Langlois a été animateur, journaliste à la pige et chroniqueur pour Famillerock.com