//Comprendre l’investissement en bourse en 3 étapes
Bourse

Comprendre l’investissement en bourse en 3 étapes

La Métropole

Le trading est un phénomène relativement récent, rendu possible par la technologie des réseaux de communication et le développement du téléscripteur de papier. Les détails des transactions boursières – symboles boursiers, nombre d’actions et prix – étaient recueillis et transmis sur des bandes de papier à des machines situées dans des bureaux de courtage à travers le pays.

Des employés spécialisés utilisant leur mémoire, leurs notes de papier et de crayon et leurs capacités d’analyse « lisaient » les bandes et passaient des ordres d’achat ou de vente d’actions au nom des entreprises de leur employeur.

Désormais, l’investissement en bourse a été développé, et tout se fait plus facilement avec des courtiers en ligne et des stratégies bien placées. S’il existe des différences observables dans les objectifs et les méthodes des différents investisseurs en bourse, ces derniers partagent tout de même des traits de caractère communs.

Des investissements réfléchis

Les investisseurs ont l’intention d’être les propriétaires à long terme des entreprises dans lesquelles ils achètent des actions. Ayant choisi une entreprise offrant des produits ou des services désirables, des systèmes de production et de livraison efficaces et une équipe de direction astucieuse, ils s’attendent à profiter de la croissance des revenus et des bénéfices de l’entreprise à l’avenir. En d’autres termes, leur objectif est d’acheter la plus grande source de revenus futurs au prix le plus bas possible.

Les investisseurs utilisent une technique d’évaluation appelée « analyse fondamentale ou analyse de la valeur ». On attribue à Benjamin Graham le développement de l’analyse fondamentale, dont les techniques sont restées relativement inchangées depuis près d’un siècle. Graham s’est surtout intéressé aux mesures des entreprises.

La spéculation

La spéculation est l’achat d’un actif ou d’un instrument financier dans l’espoir que le prix de l’actif ou de l’instrument financier augmentera à l’avenir. Les investisseurs spéculatifs ont tendance à prendre des décisions plus souvent basées sur l’analyse technique de l’action des prix du marché plutôt que sur l’analyse fondamentale d’un actif ou d’un titre. Ils ont également tendance à être des négociateurs plus actifs sur le marché – cherchant souvent à tirer profit des fluctuations de prix à court terme – plutôt que des investisseurs qui « achètent et conservent ».

La spéculation est souvent désapprouvée et tournée en dérision par de nombreux experts financiers. Cependant, la vérité est que les spéculateurs ne méritent pas la perception commune du public qui les considère comme des « méchants ». Les spéculateurs ne sont pas des méchants, ce sont des personnes utiles. Les spéculateurs sont les personnes qui créent des fortunes, nourrissent les idées, les entreprises et les économies, et qui aident à créer de grands événements. Bill Gates et Steve Jobs étaient des spéculateurs ; Warren Buffett est un spéculateur. Les investisseurs en capital-risque – les personnes qui financent les start-ups pour de nouvelles idées et de nouvelles entreprises – sont des spéculateurs.

Le trading sophistiqué

Les progrès technologiques, la baisse des taux de commission et l’apparition de sociétés de courtage en ligne ont permis aux particuliers d’utiliser des outils et des systèmes de plus en plus sophistiqués pour suivre et interpréter le marché.

Les particuliers ont adopté une nouvelle philosophie de négociation, nombre d’entre eux utilisant des programmes d’intelligence artificielle et des algorithmes complexes pour acheter et vendre d’énormes positions boursières en quelques microsecondes. La majeure partie des transactions s’effectue par le biais des systèmes programmés par les institutions financières pour analyser les tendances des prix. L’émotion est retirée de la décision d’achat ou de vente ; les transactions sont automatiquement saisies si et quand des critères spécifiques sont atteints. Parfois appelé « trading algorithmique ou à haute fréquence », les rendements peuvent être extraordinairement élevés.

Partagez par courriel