Une femme âgée en prestation au 33e gala annuel de la SOCAN, chantant dans un microphone.

SOCAN, 33e gala annuel

C’était le grand retour du Gala SOCAN à Montréal le 7 mai 2023 à la TOHU. Un parterre constitué des meilleurs auteurs-compositeurs, compositeurs de musique à l’image, éditeurs de musique et acteurs importants de l’écosystème musical se sont réunis pour célébrer la 33e édition du Gala SOCAN durant laquelle plus de 100 trophées ont été remis afin de souligner le talent créatif québécois des deux dernières années.

Animé avec glamour et humour par la flamboyante drag queen Barbada, cette édition du gala de la SOCAN a démarré sous le signe de l’émotion grâce à une interprétation tout en puissance et en sensibilité de la part de Jeanick Fournier de l’indémodable « Un peu plus haut, un peu plus loin », Prix Empreinte culturelle remis cette année au grand Jean-Pierre Ferland.

Plusieurs autres Prix Distinctions ont été décernés durant le gala, dont le Prix Hommage de la SOCAN remis à Ginette Reno pour l’ensemble de sa carrière; le Prix Excellence au grand Plume Latraverse; les prix Auteur-Compositeur (interprète) et Auteur-Compositeur (non-interprète) ont été décernés respectivement à deux tandems créatifs à succès, soit Roxane Bruneau et Mathieu Brisset ainsi que le duo de « hitmakers » Banx & Ranx. 

Crédit photos : Ryan Rumpel, photographe, Agence Québec Presse

Le Prix Compositeur de musique à l’image été remis à deux créateurs exceptionnels : Nathalie Bonin et Cristobal Tapia de Veer, qui ont collectionné les succès et les prix pour leur travail de composition pour le petit et le grand écran au cours des deux dernières années; le Prix Éditeur est allé à Bloc Notes Music Publishing, une maison d’édition remarquable dans l’écosystème québécois et canadien; alors que le Prix International a été décerné au duo de producteurs musicaux montréalais Demy & Clipz, responsables, entre autres, du hit mondial « La Corriente » de la mégastar primée aux Grammys, Bad Bunny. (Extraits du site Web de la SOCAN)

Crédit photos : Ryan Rumpel, photographe, Agence Québec Presse

La SOCAN

La SOCAN (Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) est une organisation basée à Montréal qui joue un rôle crucial dans l’industrie de la musique au Canada. Elle a été créée en 1990 à la suite de la fusion de deux sociétés de gestion collective, la SOCAN et la CAPAC.

Mission

La mission de la SOCAN est de protéger les droits d’auteur et de représenter les intérêts des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique au Canada. Elle vise à garantir une rémunération équitable pour l’utilisation de leurs œuvres musicales et à promouvoir la création et la diffusion de la musique canadienne.

Crédit photos : Ryan Rumpel, photographe, Agence Québec Presse

Objectifs

Collecte des redevances : La SOCAN s’engage à collecter les droits d’auteur pour les créateurs de musique chaque fois que leurs œuvres sont diffusées publiquement, que ce soit à la radio, à la télévision, dans des films, en ligne ou lors de représentations en direct. Elle s’assure que les créateurs sont rémunérés pour leur travail.

Distribution des redevances : La SOCAN répartit les redevances collectées aux auteurs, compositeurs et éditeurs de musique en fonction de l’utilisation de leurs œuvres. Elle effectue une analyse détaillée des diffusions et des performances musicales pour garantir une distribution équitable des revenus aux créateurs.

Promotion de la musique canadienne : La SOCAN soutient la musique canadienne en offrant des services de développement de carrière, de mentorat et de promotion pour les auteurs-compositeurs et les éditeurs. Elle cherche à stimuler la création musicale au Canada et à favoriser son rayonnement à l’échelle nationale et internationale.

Plume Latraverse. Crédit photos : Ryan Rumpel, photographe, Agence Québec Presse

Réalisations

La SOCAN a réalisé plusieurs réalisations significatives depuis sa création.  Elle a développé des outils technologiques sophistiqués pour surveiller les diffusions musicales et assurer une collecte précise des redevances.  Elle a élargi son champ d’action pour inclure la gestion des droits d’auteur pour les œuvres internationales diffusées au Canada, grâce à des accords de représentation réciproque avec des sociétés sœurs à l’étranger.  Elle a défendu activement les droits des créateurs de musique lors de négociations avec des diffuseurs, des plateformes de streaming et d’autres entités afin d’assurer une rémunération équitable.

Crédit photos : Ryan Rumpel, photographe, Agence Québec Presse

 

http:/https://youtu.be/BtWYSlvsiD0

Photo principale : Ginette Reno.  Crédit photos : Ryan Rumpel, photographe, Agence Québec Presse
Mains LibresLe Pois Penché