La Belle Place

Un homme et une femme debout devant le tableau de La Belle Place. Un homme et une femme debout devant le tableau de La Belle Place.
La Belle Place. Par Martine Ousset
Une belle redécouverte, le restaurant La Belle Place situé au coin des rues Saint-Germain et Ontario depuis les années 80 a de nouveaux propriétaires.  Une belle rénovation et un menu amélioré, incluant des spécialités grecques et italiennes, les petits-déjeuners servis tous les jours et un chef qui prend soin de sa clientèle.
Elias-Louis Skafidas travaille avec sa dynamique épouse Tatiana Pangalo.  Un arrêt au hasard d’une promenade pour un souper rapide dans un resto tout simple s’est avéré digne d’un bon restaurant.  Notre choix, la lasagne à la viande gratinée, nous révèle pourtant une surprise.   La sauce chaude, onctueuse, avait un goût fin et les pâtes parfaitement al dente.  Il y a lasagne et lasagne, à la première bouchée, j’ai réalisé qu’il y avait un bon chef dans la cuisine!
Évidemment les classiques, faits maison, sont offerts :  une quinzaine de choix pour les pizzas, les souvlakis, les sandwichs à la viande fumée, les hamburgers, les sous-marins et les incontournables poutines. En dessert, le gâteau aux carottes et caramel et la traditionnelle tarte aux pommes.   Que du réconfortant ! Le service, dirigé par Tatiana, est efficace et sympathique.
Un « Apportez votre vin » et un dépanneur juste à côté permet un arrêt improvisé.  Bon, simple et abordable avec un service chaleureux.  Une formule gagnante! Un resto à fréquenter dans un quartier populaire et dynamique  : Hochelaga !
Le Pois PenchéMains Libres

Martine bénéficie d’une vaste expérience de la restauration dans de nombreuses institutions de prestige de Montréal. Auteur du livre : 100 bonnes tables du midi à Montréal, Martine écrit sur la gastronomie, les voyages et l’art de vivre.