Le gâteau au chocolat de Maman

Alors que j’affiche ce beau et savoureux gâteau que ma mère faisait, je pense à elle et à la joie dans ses yeux quand c’était fait et prêt à manger; elle aimait les desserts. Elle adorait nous voir tous courir vers la table pour un morceau de son gâteau, ce qui était merveilleux. Un de mes amis en particulier n’en avait jamais assez. Il venait chaque week-end et nous nous asseyions dehors dans le jardin. Ma mère et moi le regardions couper son morceau de gâteau en petits carrés pour qu’il puisse imaginer que c’était bien plus qu’une tranche.
Le gâteau au chocolat de Maman

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 45 minutes

Servir 8-10

Ingrédients

7oz (200 g) de chocolat à pâtisserie (mi-doux)

1 ¼ tasse de sucre

1 ½ tasse de farine

1 tasse d’huile

1 tasse d’eau

6 œufs

1 ½ cuillère à café de levure chimique

1 cuillère à café de vanille

Préparation

Préchauffer le four à 190c / 375f

Dans une petite casserole, chauffer le chocolat et l’eau, bien mélanger et laisser refroidir. Séparez les œufs, placez les jaunes dans un bol avec la moitié du sucre et mélangez bien. Ajouter l’huile et le mélange de chocolat refroidi, puis ajouter la farine et la levure chimique.

Dans un bol à part, battre les blancs d’œufs et à ¾ de battre les blancs, ajouter le sucre restant petit à petit. Monter en pics.

Incorporer les blancs d’œufs au mélange au chocolat. Vaporiser le moule à gâteau d’un spray anti adhésif et verser la pâte. Cuire au four pendant 45 minutes ou jusqu’à cuisson complète.

*Inspiré de Solange

**Sabrina Asseraf photographe

Las OlasJGA

Ilda Dabda

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.