Pois chiches dans un bol blanc avec une cuillère.
Mots-clés : Pois chiches, bol

Soupe aux boulettes de Matza

Pois chiches et poivrons rouges. Par Ilda Dabda
Lorsque nous vivions tous à la maison, nous mangions régulièrement des pois chiches, car c’est un aliment de base de la cuisine marocaine. Cette recette végétarienne peut être un accompagnement ou un plat principal.  Les saveurs merveilleuses en font un plaisir pour la foule.
Pois chiches et poivrons rouges

Temps de prép : 15 minutes

Temps de cuisson : 20 min

Servir 4-6

Ingrédients

1 petit oignon haché

1 grosse gousse d’ail hachée

8 à 10 brins de coriandre fraîche hachée

1 poivron rouge en cubes

2 grandes boîtes de pois chiches égouttés et lavés

Sel au goût

1 cuillère à café de cumin en poudre

Poivre de Cayenne (facultatif)

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Jus de ½ citron

¼ c d’eau

Préparation

Dans une grande poêle, faites chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et ajoutez les oignons hachés.  Faites sauter jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.  Ajoutez l’ail et remuez.  Ajoutez les poivrons rouges et faites revenir 2-3 min.

Ajoutez les pois chiches, la coriandre, le sel, le poivre de Cayenne, le cumin et le jus de citron.  Ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, l’eau, remuez et couvrir.  Cuire à feu doux pendant 15-20 min.

Peut être servi chaud ou froid.

*Inspiré de Solange

 

JGAPoésie Trois-Rivière

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.