Philippe Tremblay, le petit prince de Charlevoix en Turquie

Un homme chante des chansons dans un micro. Un homme chante des chansons dans un micro.
Le petit prince de Charlevoix en Turquie. Par Michel Bureau

C’était le lancement officiel du tout premier EP (CD) de Philippe Tremblay la semaine dernière au Capitole de Québec. Pour l’occasion plusieurs personnes de Charlevoix (amis, famille) ont fait le déplacement pour assister à cette grande première du jeune prodige de Charlevoix. Il en a fait du chemin Philippe Tremblay depuis ma toute première rencontre avec lui en 2015, il n’avait que quinze ans, et déjà, il n’avait qu’une idée en tête : devenir un artiste, il n’avait pas de plan B.

Il y a eu bien sûr sa participation à LA VOIX dans l’équipe de Garou, mais c’est surtout le rôle de Quasimodo dans Notre-Dame de Paris qui l’a amené à voyager, et qui l’a fait grandir davantage. « Je n’étais pratiquement jamais sortie de la région de Charlevoix avant de débarquer à New York », de raconter Philippe très fier de son premier EP: Premier arrêt. Un auteur-compositeur, il planche déjà sur un deuxième EP, Lynda Lemay lui a écrit une chanson « Ma bataille ». Sa toune « Cent ans » tourne dans 70 stations de radio au Québec, son tout récent succès « Voir le Monde » tourne déjà dans une trentaine de stations de radio.

Philippe Tremblay s’envolera pour la Turquie dans trois semaines avec la troupe de Notre-Dame de Paris, il séjournera un mois à Istanbul.  Ces parents qui l’ont encouragé et suivi depuis le tout début étaient visiblement fiers de leur fils au lancement. Que de chemin parcouru par le petit gars de Charlevoix.

Une découverte de Luc Plamondon

Il va sans dire que LA VOIX a été un tremplin pour Philippe Tremblay, une belle visibilité. Mais c’est Luc Plamondon qui a découvert l’artiste de Charlevoix en premier. Philippe avait auditionné pour un rôle dans Notre-Dame de Paris alors qu’il était adolescent. Plamondon a été charmé au point de lui dire de revenir le voir lorsqu’il aura atteint sa majorité. Après sa brillante performance à LA VOIX, Plamondon a repris contact avec lui pour lui offrir le rôle de Quasimodo, rien de moins.

Immersion

Philippe Tremblay fait maintenant partie du groupe IMMERSION qui compte une dizaine d’artistes. Il n’a plus aucun lien avec la machine Musicor-Québecor. « C’est après mon passage à La Voix que j’ai rencontré Michaël Grégoire, dès ma première rencontre avec lui ça cliqué entre nous. Il y a une belle énergie au sein de l’équipe. Ma carrière est entre bonnes mains », de souligner un Philippe Tremblay rayonnant en ce soir de première !

Comme quoi qu’après la Voix, il y a une vie pour un artiste multifonctionnel. Philippe garde les deux pieds sur terre conscient qu’il y a beaucoup de compétition dans le monde du showbiz au Québec. Il joue toujours de la guitare avec son complice de la première heure de Charlevoix, Julien Rondeau, qui l’accompagne sur scène, et fréquente depuis déjà un certain temps une jeune fille de Québec, Ariane Beauchemin, qui étudie en théâtre, elle est aussi une source d’inspiration pour lui. Il a élu domicile à Québec, mais c’est toujours un Charlevoisien dans le cœur !

Photo principale:  Philippe Tremblay,  crédit photo: TVA

Le Bureau des Sports

Mains LibresLe Pois Penché