Agneau aux aubergines à la marocaine

Une personne tient un bol de nourriture sur une table. Recettes marocaines Une personne tient un bol de nourriture sur une table. Recettes marocaines
L’agneau et l’aubergine sont toujours un excellent combo et lorsque vous ajoutez des pommes de terre, cela forme le trio parfait.  La tomate et le poivron rouge ajoutent un goût merveilleux ainsi qu’une belle touche de couleur.  L’aubergine est cuite à une consistance semblable à celle de la confiture, très similaire au Zaalouk (salade marocaine d’aubergines), de sorte que vous en obtenez à chaque bouchée.  Papa a adoré cette recette qui incorporait également deux de ses ingrédients préférés.
Agneau aux aubergines à la marocaine

Temps de prép : 30 minutes

Temps de cuisson : 60 min

Pour 4 à 6 personnes

Accord mets et vins : Syrah — Châteauneuf-du-Pape

Ingrédients

1 épaule d’agneau coupée en morceaux

6 pommes de terre moyennes coupées en morceaux

2 grosses aubergines en cubes

1 poivron rouge grillé haché

1 oignon tranché

3 tomates fraîches hachées

1 gousse d’ail hachée

1 cuillère à café de cumin

1 cuillère à café de curcuma

1 cuillère à café de paprika

sel au goût

poivre de cayenne (facultatif)

1/2 tasse d’eau

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

6-8 brins de coriandre fraîche hachée (en garder pour la décoration)

Préparation :

Chauffer le four à 375 f (190 c)

Dans une grande poêle, chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et ajouter les  oignons.  Faire sauter jusqu’à ce qu’ils soient translucides.

Ajouter l’agneau et faire revenir 4-5 min.  Ajoutez maintenant l’ail, le paprika, le curcuma, le cumin, le sel et mélangez.  Verser 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, ajouter les pommes de terre, les aubergines, le poivron rouge, les tomates, la coriandre et remuer.  Couvrir et cuire à feu moyen-doux pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que l’aubergine ressemble à de la confiture.

Mettre le plat au four pendant 15 min.

Mettre dans un bol, saupoudrer de coriandre ciselée

*Inspiré de Solange

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.

Le Pois PenchéMains Libres