Eugénie Bouchard, un beau gâchis

Eugénie Bouchard, une joueuse de tennis, balance gracieusement sa raquette sur une balle, créant une impressionnante démonstration d'habileté et de précision. Eugénie Bouchard, une joueuse de tennis, balance gracieusement sa raquette sur une balle, créant une impressionnante démonstration d'habileté et de précision.
Eugénie Bouchard, un beau gâchis.  Par Michel Bureau
Il y a neuf ans, la planète tennis au Québec était en pleine effervescence avec les performances éblouissantes d’Eugénie Bouchard, lui valant notamment une finale à Wimbledon, le carré d’as à Melbourne et à Paris.
Elle était cinquième au monde à cette époque. Puis, ce fut la descente aux enfers, elle est aujourd’hui classée 221e, une moyenne débarque. Il y a eu des blessures à l’épaule qui l’ont ralentie, tenue à l’écart du jeu, mais cela n’explique pas tout. Le vedettariat a pris le dessus, les soirées mondaines, des séances de photos, elle ne donne plus l’impression d’être aussi déterminé, le tennis semble devenu secondaire. À moins d’une surprise, elle ne sera pas de l’omnium Banque Nationale à Montréal qui va accueillir notamment  41 des meilleures joueuses au monde en août prochain.

Leylah Fernandez la future vedette
La Lavalloise Leylah Fernandez, elle est craquante dans la publicité de Subway, est au nombre des quatre Canadiennes qui prendront part à ce tournoi. À 20 ans, elle a tout un avenir devant elle, et les deux pieds sur terre. Bianca Andreescu (50e), Caroline Wozniacki, Rebecca Marino (83e) sont les autres Canadiennes inscrites. Eugénie Bouchard ce serait par la porte d’en arrière dans l’éventualité de…
La sympathique Leylah, elle parle un aussi bon français que …Eugénie Bouchard, sera la favorite de la foule. Le mois dernier, elle a pris part à la grande finale en double à Roland Garros. Leylah ne recule devant aucun défi, récemment elle a affronté des hommes sur le terrain. Ce petit bout de femme parvient à compétitionner avec des adversaires beaucoup plus grandes, costaudes, par sa rapidité, et surtout sa détermination. Pour Leylah, le tennis c’est une passion. Pour Eugénie Bouchard, ça ne semble plus être sa raison d’être, et c’est dommage, un beau talent gâché.

Le Pois PenchéPoésie Trois-Rivière

Le Bureau des Sports