Quand Lucky Lucke devient nounou 

Quand Lucky Lucke devient nounou. Les indomptables par Blutch. Un hommage, Lucky Comics, 46 p. Par Christophe Rodriguez

Quand Lucky Lucke devient nounou. Les indomptables par Blutch. Un hommage, Lucky Comics, 46 p. Par Christophe Rodriguez

Et pour un hommage, c’est hautement réussi. Dire que j’ai ri relève de l’euphémisme avec ce coup de chapeau cow-boy le plus célèbre de l’Ouest. J’imaginais très bien le dessinateur Blutch s’esclaffant quand il créa : Les indomptés. Tout à fait dans le ton Morris, respectant le nombre de cases, l’action, l’humour potache, mais sans les Dalton, il fallait oser. Depuis sa parution en Europe il y a quelques mois, les critiques vont toutes dans le même sens : une vraie réussite, et nous les croyons aisément.

Par hasard, Lucky Lucke croise sur son chemin Rose Kinker, une véritable petite peste délurée et son petit frère Casper, aussi gourmand qu’Averell, qui n’a qu’une seule peur : que le cow-boy tire. Comme Lucky Lucke ne peut pas laisser ses enfants dans la nature, il va donc devenir nounou, le temps de cette bande dessinée improbable. 

Mais, voilà que le frère aîné est en prison. Avant son emprisonnement, il a subtilisé des dollars, aux affreux « méchants » que son Grubby Feller et sa bande. Donc, Il faudra attraper le quatuor mal famé tout en assurant la protection des mômes.  Comment concilier le travail de justicier avec celui de gardien d’enfants, bonne question ? Puisque notre héros devra contenir la colérique Rose et l’appétit insatiable de son frangin. D’une école où ils vont se faire gentiment présenter la porte en passant par le bordel du coin, où Rose veut absolument « montrer son derrière », ce Lucky Lucke vaut son pesant de dialogues et d’or.

C’est riche, en rebondissements, prenant le contrepied de la morale étouffante qui sévit dans nos écoles et sur les réseaux sociaux, puis, très « Michel Audiard » dans son essence  Les très grands vont rire un bon coup et les petits trouveront une héroïne avec Rose. Quand le 9art nous rend heureux et Blutch bien entendu !

Le Pois PenchéPoésie Trois-Rivière

Journaliste depuis 1990, formation en sciences politiques à l’UQAM( relations internationales). Recherchiste, réalisateur et chroniqueur pendant 20 ans à Radio-Canada, au Journal de Montréal pendant 17 ans( jazz, classique et autres). Couverture du Festival de jazz depuis 1990. Collaborateur à Sortiesjazznights depuis 20ans. Auteur des grands noms du jazz en 2000 ( Éditions de l’Homme) et aussi chroniqueur de livres pour le blogue : C’est livre et du bon