Tom Brady achète les Alouettes!

Le quart-arrière des Buccaneers de Tampa Bay lance le ballon. Le quart-arrière des Buccaneers de Tampa Bay lance le ballon.
Tom Brady achète les Alouettes ! Par Michel Bureau

Je sais, le titre fait sursauter, mais c’est tout de même dans le domaine du possible, et si c’était vrai ! Imaginez un instant que Tom Brady se porte acquéreur des Alouettes. En entrevue avec des journalistes américains, il a laissé sous-entendre qu’il aimerait voir le style de football qui se pratique ailleurs, à l’extérieur des États-Unis. Contrairement au baseball, au hockey, il n’y a du football professionnel qu’en Amérique du Nord. Si j’étais Danny Maciocia, directeur-gérant des Alouettes, il était en vacances en Floride aux dernières nouvelles, je m’empresserai d’établir un contact avec le grand Tom Brady, on sait jamais…

La dernière saison a été pour le moins difficile pour Brady, il y a eu son divorce très médiatisé avec Gisèle Bushkin (il avait promis à son ex-épouse qu’il allait accrocher ses crampons), et une saison en dent de scie avec les Buccaneers de Tampa Bay, qui ont fait les séries par la porte d’en arrière, de justesse (fiche de 8-9), avant de tomber dès la première ronde contre les Cowboys de Dallas. Les pseudo-experts ont parlé d’une saison de trop pour Tom Brady, j’en doute. Brady est un passionné de football, il a un contrat en poche pour son après carrière avec un réseau américain comme analyste, un contrat échelonné sur dix ans pour 375 millions $ avec le réseau Fox, ce qui ne l’empêcherait pas d’acheter les Alouettes. Plusieurs équipes s’intéressent à Brady et pour cause, il pourrait revenir pour une autre saison avec les Bucs, mais l’équipe est dans le rouge côté plafond salarial. Les 49ers de San Francisco, les Raiders de Los Angeles, les Dolphins de Miami, les Panthers de la Caroline, les Titans du Tennessee, les Saints de la Nouvelle-Orléans, les Jets de New York, et les Colts D’Indianapolis, ont tous démontré de l’intérêt pour Tom Brady qui sera assurément admis au temple de la renommée du football dès sa première année d’admissibilité. Il n’a plus rien à prouver, il est le plus grand quart-arrière de l’histoire de la NFL, le plus victorieux au Super Bowl. Et à ne pas en douter, le bon vieux Tom Brady a encore du gaz dans le réservoir, assurément pour une ou deux saisons. Lorsque l’on te consacre un film aux É.-U. (80 Brady), c’est que tu es big en ta… comme dirait mon ami Serge Touchette.

L’ex-président des Alouettes, Mario Cecchini (une grave erreur de l’avoir laissé partir) a laissé une équipe en santé derrière lui. Les Alouettes ont eu une augmentation considérable au chapitre des assistances, plus de 5 000 spectateurs par match. Comme président des Alouettes et le retour de Cecchini dans le bureau de direction, Brady pourrait en faire son bras droit, nul doute que les Alouettes feraient salle comble à chaque match. Ce serait le plus gros show en ville ! Et le bon vieux Tom pourrait disputer quelques matchs au poste de quart, question de s’amuser un peu. Brady a un lien avec Montréal, il avait été repêché par les Expos, mais il a opté pour une carrière au football, un choix judicieux il va sans dire. Je rêve, imaginez un instant une conférence de presse annonçant que le plus grand quart de l’histoire de la NFL se porte acquéreur des Alouettes, ce serait complètement fou. Ce serait salle comble pas seulement à Montréal, mais dans tous les stades de la ligue canadienne de football, tout un stunt publicitaire ! Et toute une publicité pour la ville de Montréal, le Québec et Canada tout entier. Hormis les cônes orange, ça bouge à Montréal l’été mon Tom !

Mains LibresPoésie Trois-Rivière

Le Bureau des Sports