Pierre-Luc Dubois pas la solution

Pierre-Luc Dubois, joueur de hockey, joue sur la glace mais ne s'avère pas être la solution. Pierre-Luc Dubois, joueur de hockey, joue sur la glace mais ne s'avère pas être la solution.
Pierre-Luc Dubois pas la solution.  Par Michel Bureau
J’ai eu l’occasion de voir jouer Pierre-Luc Dubois quelques matchs à l’époque où j’étais descripteur des matchs de L’Armada dans la LHJMQ, et je n’ai pas été impressionné. J’en ai vu passer de bons joueurs au fil des ans, et Pierre-Luc Dubois n’a rien en commun avec les Patrice Bergeron, Nathan Mackinnon, Sidney Crosby, Connor McDavid, Jonathan Marchessault, et cie.
Ce n’est pas un joueur comme lui qui va faire une grosse différence, il n’a pas toujours le coeur à l’ouvrage, et de plus Dubois semble difficile à satisfaire. Mécontent à Columbus , il a demandé à être échangé, la même demande  à Winnipeg, jamais deux sans trois. J’ose espérer que le Canadien ne va pas sacrifier un Kirby Dach, ou un Harvey Pinard, pour mettre la main sur Dubois, ou encore un choix de repêchage en première ronde, ce serait une grave erreur. La pire erreur de Bergevin a été de sacrifier un Sergi Sergachev pour mettre la main sur Jonathan Drouin, j’ose espérer que Hughes en a pris bonne note.
Je suis d’accord pour plus de québécois au sein du Canadien, mais pas à n’importe quel prix. Le repêchage à Nashville sera un gros test pour Kent Hughes, le directeur-gérant du tricolore a le 5e choix en première ronde, et tout porte à croire que Hughes va conserver ce choix, du moins je l’espère. Le nom du russe Matvei Michkov sera vraisemblablement disponible lorsque le Canadien aura droit de parole, on raconte que le russe est très mature, talentueux, et ne craint pas d’aller dans les coins de patinoire, taillé sur mesure pour les Canadiens.
Joël Bouchard avec le club-école du Lightning
Le directeur général du Lightning de Tampa Bay, Julien Brisebois, a fait un bon coup en donnant la direction de son club-école à Joël Bouchard. D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi le Canadien ne lui a pas donné le poste d’entraîneur-chef à la place de Dominique Ducharme. Déçu, et pour cause, Joël Bouchard a pris ensuite la direction de San Diego (club-école des Mighty Ducks D’Anaheim) avant de revenir dans les médias. Joël qui fut par la bande mon patron avec L’Armada, mange du hockey, son retour derrière le banc lui sera profitable.
Ce n’est qu’une question de temps avant qu’une équipe de la LNH lui donne une première chance, et ce sera vraisemblablement le Lightning de Tampa Bay. Chose certaine, Joël a contribué à développer d’excellents joueurs au fil des ans dont notamment Samuel Montembeault et Alex Harvey-Pinard avec les Canadiens.  A tout bien considéré, nul n’est prophète dans son pays.
Poésie Trois-RivièreLe Pois Penché

Le Bureau des Sports