Jean-Simon Brisebois, Sous un berceau d’étoiles, assis dans un restaurant vêtu d’un gilet

Jean-Simon Brisebois, Sous un berceau d’étoiles

Jean-Simon Brisebois, Sous un berceau d’étoiles.  Par Ricardo Langlois
13 livres en près de vingt ans. Le poète écorché, victime dintimidation, dagression et de rejet (1), est un guerrier qui a choisi la poésie comme arme massive. « Sous un berceau d’étoiles », commence par une mini biographie de lauteur. Je lavoue après avoir lu autant de drames et de souffrances, je me suis mis en boule pour pleurer comme un enfant.
L’éternité, ça commence ici
En rencontrant Jean-Simon, jai vu son aura, son âme, la splendeur dun enfant qui a grandi trop vite. La vie est lumineuse quand on rencontre des gens qui sont charitables juste par leurs présences. Quand on est en présence de lauteur, qui a assisté à deux de mes lancements, je nen revenais pas de son humilité. Et pourtant? Il parle de sa mère. La relation toxique (le cœur en otage). Je pense quil sait que l’éternité commence ici. Il se prépare déjà avec le pardon.
« Tel funeste vaisseau dor
Voguant dans les eaux mouvementées
De ma délinquante jeunesse » (p. 24 )
« Demandant à Dieu un peu de temps
Laissant s’échapper un dernier cri
Dans le couloir de la mort » (p. 26 )
« Je suis une parcelle de mon infini
La source dune divine création
Je suis » (p. 37)
Lexpérience temporelle
Admirateur de ma poésie, je fais alliance avec la Lumière. Si mon écriture est initiatique, lauteur sy approche dans une expérience temporelle. Dans son espace de solitude, denfant sauvage laissé à lui-même. Accueillant, charmant et chaleureux, le poète vit pourtant dans un monde parallèle où la femme a un rôle important.
« Tu es la plus belle de mes histoires
Avec toi cest vivre un conte de fées (p. 57)
Ou
Toi qui dans un elliptique
Moment de bonheur
Mas donné ton cœur ()
Lenvie de saimer
Est plus forte que linfini »  (p. 58 )

Il est un ange
Sa poésie est limpide et lucide. Il faut aussi comprendre quil est un poète marginal. Il nest pas reconnu des institutions. Il publie uniquement chez TNT éditions. Sa voix poétique est un chemin qui saccommode dun monde en piètre état. Il sinterroge. Mais comment se révolter quand le brasier brûle partout autour de soi.
Sa poésie nincite pas au fatalisme, mais à lobservation, à la patience. Il ne cherche pas à forcer les choses, mais à accompagner (malgré la douleur). Il y a quelque chose dans son écriture qui se rapproche de la sagesse taoïste : cest en revenant enfant quon accède à la sagesse. Il dénonce parce quil veut un monde meilleur. Je note quelques poèmes qui sont évocateurs « Ce monde appelé espoir (p. 60), Le monde minterpelle (p. 64 ) ou Yeux dargent » (p.67).  Il est un ange qui murmure dans sa petite cathédrale de rêve.  Jai le bonheur d’être son ami.

Note
1. À lire, la belle préface de Sylvain Turner, « La poésie comme outil de résilience ».Il raconte son lien damitié avec Roger Tabra, le parolier de Éric Lapointe, France dAmour, Isabelle Boulay, Johnny Halliday, Ginette Reno et Dan Bigras.
Jean-Simon Brisebois, « Sous un berceau d’étoiles ». Pour vous procurer le livre : Éditions TNT 2023
Photo principale:  Jean-Simon Brisebois, crédit photo :  Ricardo Langlois
Le Pois PenchéPoésie Trois-Rivière

Ricardo Langlois a été animateur, journaliste à la pige et chroniqueur pour Famillerock.com