Une femme tient une bougie devant un groupe de personnes, dont Guy Lafleur.

Vigile pour Guy Lafleur

Vigile pour Guy Lafleur.  Par Michel Bureau
Déjà un an que Guy Lafleur est décédé. Pour souligner l’événement, l’ex-photographe du Journal de Montréal, Pierre-Yvon Pelletier, a eu la bonne idée de souligner cette journée en tenant une vigile à Thurso, la ville natale de la légende du tricolore.

Hormis Normand Baron, qui a joué quelques matchs avec le Canadien, aucun ex-joueur du Canadien n’a assisté à cette vigile. Même le maire de cette municipalité n’a pas cru bon assister à cette vigile en mémoire d’un de ses plus grands citoyens, la fierté de Thurso. Pire, les salles de bain à l’hôtel de ville n’étaient pas accessibles.

Et pourtant, la mère de Guy Lafleur et ses sœurs assistaient à cette vigile, plutôt gênant comme situation. L’organisateur de l’événement Pierre Y. Pelletier était très déçu, et pour cause. ‘’Je pense que l’événement méritait un peu plus de considération. J’avais pourtant contacté Réjean Houle, et d’autres anciens joueurs du Canadien. Fort heureusement, TVA Gatineau, Pierre Donais, et les médias locaux ont accordé une certaine importance à cette vigile’’, de souligner Pierre Y. Pelletier auteur d’un livre imagée sur la carrière de Guy Lafleur, son idole.

C’est Jean-Marc Émond, le fils de notre cerf-volant national, Guy Émond, qui était l’animateur de la soirée. Scott Davis, personnificateur D’Elvis, a offert une prestation lors de cette soirée mémorable. Bref, Pierre Y a tout mis en œuvre pour faire un succès de cette vigile. Selon l’estimation de l’organisateur de cette soirée, près d’une centaine de personnes ont assisté à l’événement.

Si l’événement s’était tenu dans la région de Montréal, et que Pierre-Yvon-Pelletier était encore photographe au Journal de Montréal,  y aurait-il eu un plus grand engouement. Pourtant, Thurso n’est pas à l’autre bout du monde comme m’a fait remarquer Pierre-Yvon Pelletier au bout du fil. Il me semble que le Canadien aurait pu mobiliser un autobus pour permettre aux anciens d’assister à l’événement, ne serait-ce que par respect pour la mère de Guy Lafleur. Et dire que la devise du Québec est ‘’Je me souviens’’, mais de qui, et de quoi ?

Crédit photos: ANNIE BEAUVAIS

JGAMains Libres

Le Bureau des Sports